S'implanter au JaponSection 2. Le visa et le statut de résidence
2.8 Permis de retour (Re-entry Permit)

2.8.1 Qu'est-ce qu’un permis de retour?

Un permis de retour est nécessaire dans le cas où un ressortissant étranger qui réside au Japon quitte temporairement le Japon pendant la durée autorisée de résidence, et revient après une visite dans son pays ou dans un pays tiers pour résider à nouveau au Japon avec le même statut que précédemment. Grâce à ce système, le ressortissant étranger qui a obtenu ce permis de retour avant de quitter le Japon n'a pas besoin de demander un visa pour le Japon auprès d'une mission diplomatique japonaise à l'étranger et il pourra revenir au Japon avec le même statut de résidence qu'avant son départ. Mais si le ressortissant étranger quitte le Japon sans permis de retour, il perdra le statut de résidence ainsi que le permis de séjour qu'il avait précédemment acquis. Ainsi, il convient de ne pas oublier cette démarche.

2.8.2 Les catégories de permis de retour

Il existe deux catégories de permis : d’une part, le permis simple qui permet de sortir du Japon et d’y retourner une seule fois, et d’autre part, le permis multiple qui permet de sortir et de rentrer au Japon autant de fois qu’on le souhaite, chaque fois dans la limite de la durée de séjour autorisée. Le permis multiple est pratique pour les personnes qui se rendent fréquemment à l’étranger, notamment pour aller au siège de leur société ou d’autres établissements hors du Japon. Il est impossible d’obtenir un permis de retour une fois que la durée de séjour permise au Japon a expiré. Les personnes qui séjournent au Japon pour une courte durée n’ont pas besoin normalement de permis de retour.

2.8.3 Comment obtenir ce permis?

Il faut en principe se rendre au bureau des services de l’immigration du lieu de résidence, ou à l’une de ses antennes compétentes pour le lieu de résidence. Si le ressortissant étranger est âgé de moins de 16 ans ou s’il ne peut se rendre en personne à ce bureau pour des raisons de santé ou autres, un de ses parents ou son époux(se) peut effectuer cette démarche à sa place. Le résidence au Japon qui fait effectuer la démarche par une personne qualifiée par les services de l’ immigration ou inscrite en tant que telle auprès desdits services, n’a pas besoin de se déplacer lui-même.

2.8.4 Documents à fournir, droits à payer

  • Formulaire de demande de permis de retour
  • Passeport (le permis de retour y sera apposé)
  • Carte de résidence (ou certificat d'immatriculation d'un étranger réputé équivalent à une carte de résidence)
  • Somme nécessaire pour acquitter le droit de délivrance
    3.000 yens pour un permis simple
    6.000 yens pour un permis multiple

2.8.5 Système de permis de retour spécial

L'introduction du nouveau régime des autorisations de séjour instauré le 9 juillet 2012 s'est accompagné de l'introduction d'un « système de permis de retour spécial ». En vertu de ce système, les ressortissants étrangers titulaires d'un passeport valide et d'une carte de résidence, qui déclarent leur intention de revenir au Japon dans le délai d'un an suivant leur départ afin d'y continuer leurs activités, ne sont plus, en principe, requis d'obtenir un permis de retour. Cependant, si la validité de la carte de résidence expire au cours de l'année qui suit son départ, ces ressortissants étrangers doivent rentrer au Japon avant la date de fin de la validité.

(Note) Ce système de permis de retour spécial s'applique également aux ressortissants étrangers en possession d'un passeport indiquant « qu'une carte de résidence sera délivrée ultérieurement ».