1. サイトトップ
  2. Investir au Japon
  3. S’implanter au Japon
  4. Section 2. Le visa et le statut de résidence
  5. 2.11 Système d’immigration préférentiel à points pour les professionnelsétrangers hautement qualifiés

S'implanter au Japon Section 2. Le visa et le statut de résidence
2.11 Systeme d’immigration preferentiel a points pour les professionnels etrangers hautement qualifies

2.11.1 Qu'est-ce que le système à points applicable aux professionnels étrangers hautement qualifiés ?

Il s’agit d’un système d’immigration préférentiel basé sur des points, conçu pour favoriser l’immigration de « professionnels étrangers hautement qualifiés » recevant un minimum de points (70 points) ; Ce système fonctionne par l’attribution de points aux individus qui entrent dans la catégorie des ressortissants étrangers hautement qualifiés ou ayant des compétences exceptionnelles susceptibles de contribuer à la croissance économique du Japon, etc. Les professionnels étrangers hautement qualifiés nouvellement admis à entrer au Japon reçoivent d’abord le statut de résidence « Catégorie 1 - professionnels hautement qualifiés » et un traitement préférentiel au regard de l’immigration. Quand un professionnel étranger a résidé au Japon pendant plus de trois ans après avoir reçu le statut de résidence « Catégorie 1 - professionnels hautement qualifiés », le statut « Catégorie 2 - professionnels hautement qualifiés » lui est attribué avec un traitement préférentiel.

Pour plus de détails sur le système, veuillez consulter le site Internet suivant.
Immigration Bureau of Japan website : Bureau d'immigration du JaponSite externe: une nouvelle fenêtre s'ouvrira.す (en anglais)

2.11.2 Évaluation par attribution de points

Selon les demandes, les activités des professionnels étrangers hautement qualifiés sont classées dans les catégories suivantes. Des points sont attribués pour « le diplôme/expertise », « l’expérience professionnelle », « le salaire annuel », « les résultats d’une activité de recherche », etc. en fonction de la nature de l’activité.

  1. Activités de recherche académique avancées : « Catégorie 1(a) - professionnel hautement qualifié »
  2. Activités spécialisées/techniques avancées : « Catégorie 1(b) - professionnel hautement qualifié »
  3. Activités commerciales et de gestion avancées : « Catégorie 1(c) - professionnel hautement qualifié »

Pour obtenir des détails sur la méthode de calcul des points, voir le site Internet des services Japonais de l’immigration comme ci-dessus.
Immigration Bureau of Japan websiteSite externe: une nouvelle fenêtre s'ouvrira.

2.11.3 Traitement préférentiel

Les ressortissants étrangers classés dans la catégorie « Catégorie 1 - professionnels hautement qualifiés » bénéficient du traitement suivant :

  1. Autorisation d’entreprendre des activités multiples pendant leur séjour au Japon
  2. Délivrance d’un permis de séjour de 5 ans
  3. Relaxation des exigences concernant la résidence relatives au permis de résidence permanente
  4. Permis de travail accordé aux époux(ses) des professionnels étrangers hautement qualifiés
  5. Permis de séjour accordé aux parents des professionnels étrangers hautement qualifiés dans certaines condition
  6. Permis de séjour accordé aux employés de maison accompagnant les professionnels étrangers hautement qualifiés dans certaines conditions
  7. Traitement préférentiel relatif aux procédures d’immigration et de résidence

Les ressortissants étrangers classés dans la catégorie « Catégorie 2 - professionnels hautement qualifiés » bénéficient du traitement suivant :

  1. Autorisation d’entreprendre presque tous les types d’activités outre celles de la « Catégorie 1 - professionnels hautement qualifiés » correspondant à un statut de résidence lié à l’emploi
  2. Délivrance d’un permis de séjour à durée non limitée (« permis de séjour ouvert »)
  3. Pouvant donner le bénéfice d’un traitement préférentiel tel qu’indiqué dans les rubriques (3) à (6) ci-dessus.

2.11.4 Assouplissement des conditions de certification des compétences des professionnels étrangers hautement qualifiés

Afin de faciliter l’entrée des professionnels étrangers hautement qualifiés, des mesures visant à l’augmentation des points ont été ajoutées en avril 2017.

  1. Ajout aux ressortissants étrangers engagés dans la réalisation de projets de pointe mettant en jeu des ministères pertinents dans des domaines de croissance tels que l’IT (10 points)
  2. Ajout pour les investisseurs importants (5 points)
  3. Ajout pour les diplômés d’universités « Ivy League » (10 points)
  4. Ajout aux ressortissants étrangers ayant accompli des projets de développement dans le domaine des ressources humaines à l’aide de l’ODA (5 points)
  5. Ajout pour les diplômés d’université, etc. menant des activités de recherche dans des domaines académiques avancés (10 points)
  6. Ajout pour les ressortissants étrangers détenteurs de multiples masters ou doctorats (5 points)
  7. Ajout pour les ressortissants étrangers possédant un certain niveau de connaissance de la langue japonaise, comme le niveau N2 du test d’aptitude à l’apprentissage de la langue japonaise (Japanese Language Proficiency Test) (10 points)

2.11.5 Examen des conditions de séjour requis pour obtenir le permis de résidence permanente (Octroi de la carte verte aux professionnels étrangers hautement qualifiés)

Dans le but de promouvoir l’acception des professionnels étrangers hautement qualifiés, la période de séjour requise avant de pouvoir demander la résidence permanente fait l’objet d’un examen puis la prétendue « Carte verte japonaise pour les professionnels étrangers hautement qualifiés » est établie. (Révision du 26 avril 2017.)

  1. Pour les ressortissants étrangers certifiés comme professionnels étrangers hautement qualifiés avec 70 points ou plus, la durée de séjour requise pour demander le permis de résidence permanente a été réduite de cinq à trois ans.
  2. Pour les ressortissants étrangers reconnus comme professionnels étrangers spécialisés et hautement qualifiés, la durée de séjour requise pour demander le permis de résidence permanente a été fortement réduite de cinq à un an.